Logo ARS


Education thérapeutique du patient (ETP)

L’ARS Ile-de-France souhaite favoriser le développement de projets d’éducation thérapeutique du patient malade chronique au plus près de la population, dans les zones dépourvues d’offre d’ETP, dans des territoires également prioritaire dans le cadre de la politique de la ville et en particulier mis en œuvre par les acteurs de l’ambulatoire en lien avec les programmes hospitaliers.

A cet effet, l’Agence régionale de santé construit notamment des appels à projets spécifiques en vue de favoriser, le développement de programmes d’éducation thérapeutique du patient en ville de façon coordonnée, multi professionnelle et pluridisciplinaire.

L'ETP un enjeu en Île-de-France

En région Ile de France, en 2015, 692 programmes d’Education Thérapeutique du Patient sont autorisés. Ces programmes autorisés sont à 80 % hospitaliers et 20 % en ambulatoire.

Cet état des lieux met en outre en évidence une autre disparité : 66 % des programmes dispensés le sont à Paris et dans les communes très voisines de Paris des départements de la petite couronne.

A contrario, 34 % sont dans les autres départements, avec de larges zones non couvertes, telles le sud des Yvelines et de l’Essonne, le nord et l’ouest du Val-d’Oise, ainsi que tout l’Est et la partie sud de la Seine-et-Marne.

Cela laisse de larges parties du territoire sans offre, alors même qu’il existe des besoins potentiels, qui doivent d’ailleurs être précisés et analysés, y compris en identifiant la file active des bénéficiaires actuels de ces programmes par territoire.

Cet ensemble ne constitue pas une offre d’ETP homogène, accessible au plus grand nombre de façon aisée et égalitaire et susceptible d’agir, à moyen et long terme, sur les déterminants de santé des habitants.