Logo ARS


Le Plan Régional Santé Environnement 2 (PRSE) en Île-de-France

Deux axes majeurs identifiés lors des travaux : réduire les inégalités environnementales et préparer l’avenir en développant la vigilance sur les risques émergents.

Le Plan Régional Santé Environnement (PRSE) est la déclinaison régionale du Plan National Santé Environnement.

En Île-de-France, ce projet est le fruit d’un important travail collectif avec la mise en place du Groupe de Travail Régional Santé Environnement (GRSE) et de 4 groupes de travail :

  • GT 1 Réduire les expositions responsables de pathologies à fort impact sur la santé
  • GT2 Protéger la santé et l’environnement des personnes vulnérables
  • GT3 Réduire les inégalités environnementales
  • GT4 Préparer l’avenir – les risques émergents

L’élaboration du PRSE2 s’est appuyée sur :

  • les orientations du PNSE2 déclinables en région ;
  • la mise en évidence des spécificités régionales ;
  • l’articulation avec les autres programmes nationaux et régionaux en cours ;
  • le bilan et le retour d’expérience de l’élaboration du PRSE1.

Deux «actions pilotes transversales» traitent de démocratie sanitaire et abordent la question du lien entre inégalités sociales et environnementales.


L’Agence Régionale de Santé d’Île-de-France est pilote de 7 actions :

  • Lutter contre les atteintes auditives et les traumatismes sonores aigus liés à l’écoute des musiques amplifiées
  • Réduire les risques liés aux activités de pressing pour les travailleurs et les riverains
  • Etudier l’impact environnemental et sanitaire des plates-formes aéroportuaires et du trafic aérien en Ile-de-France : études survol et dEbats
  • Améliorer la sécurité sanitaire des eaux
  • Lutter contre l’habitat indigne et ses conséquences sanitaires
    Améliorer la capacité du dispositif régional de surveillance et d’alerte à détecter les cas d’intoxication
  • Favoriser la coordination des professionnels intervenant dans la prise en charge des pathologies à composante environnementale et développer l’accès de la population à un réseau de consultations de pathologies environnementales