Logo ARS


Le plan d'action national AVC : un enjeu majeur de santé publique

La prévention et la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux (AVC) est une thématique nationale de la politique de santé du gouvernement pour les années 2010 à 2014, également portée par l’ensemble des institutions et agences concernées.

Sa conception l’inscrit dans la nouvelle gouvernance du système de santé impulsée par la loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative à la santé, aux patients et aux territoires (loi HPST).

En particulier, il fixe des objectifs aux Agences régionales de santé (ARS), leur propose des outils en tant que de besoin. Cependant, pour être applicable, il laisse la plus grande place à l’adaptation territoriale en vertu du principe de subsidiarité, et préconise des expérimentations – notamment pour favoriser l’interface entre les secteurs sanitaire et médico-social, le retour à domicile ou la prise en charge périodique de répit en institution pour soutenir les familles.

L’Agence Régionale de Santé Ile-de-France est en effet une dynamique régionale et veille à la complémentarité et à la cohérence des actions, avec le souci de réduire les inégalités d’accès aux soins à travers une action volontariste sur la répartition territoriale de l’offre, et de faciliter le parcours des patients.

Le plan d’actions national AVC 2010-2014 repose sur 4 priorités, déclinées en 17 actions opérationnelles :

  • améliorer la prévention et l’information de la population avant, pendant et après l’AVC ;
  • mettre en œuvre des filières de prise en charge et les systèmes d’information adaptés ; 
  • assurer l’information, la formation et la réflexion des professionnels ;
    promouvoir la recherche et veiller aux équilibres démographiques.