Logo ARS


Prothèses (PIP) : informations et recommandations

L’avis rendu le 22 décembre par l’Institut national du cancer, l’Institut de veille sanitaire et l’Afssaps indique qu’il n y a pas à ce jour de risque accru de cancer chez les femmes porteuses de prothèses de marque PIP en comparaison aux autres prothèses.

Néanmoins les risques bien établis liés à ces prothèses sont les ruptures et le pouvoir irritant du gel pouvant conduire à des réactions inflammatoires, rendant difficile l’explantation

Au vu de ces avis, le ministre du travail, de l’emploi et de la santé et la secrétaire d’Etat chargée de la santé recommandent que les femmes porteuses d’implants consultent leur chirurgien et se voient proposer l’explantation des prothèses, à titre préventif et sans urgence.

Quelles sont les principales recommandations des autorités sanitaires ?
  • Les femmes porteuses d’une prothèse mammaire doivent vérifier la marque de cette prothèse sur la carte qui leur a été remise. En l’absence de carte, elles doivent contacter leur chirurgien, ou à défaut, l’établissement où a été pratiquée l’intervention.
  • Les patientes porteuses de prothèses PIP doivent consulter leur chirurgien. A cette occasion, une explantation préventive même sans signe clinique de détérioration de l’implant leur sera proposée. Si elles ne souhaitent pas d’explantation, elles doivent bénéficier d’un suivi par échographie mammaire et axillaire tous les 6 mois.
  • Toute rupture, toute suspicion de rupture ou de suintement d’une prothèse doit conduire à son explantation ainsi qu’à celle de la seconde prothèse.
  • Avant toute explantation, quel que soit son motif, un bilan d’imagerie (incluant une mammographie et échographie mammaire et axillaire) récent doit être disponible.
La liste des établissements en Île-de-France autorisés à pratiquer une explantation

Il est conseillé aux femmes porteuses de prothèses  PIP de prendre contact avec leur chirurgien afin de déterminer un rendez-vous dans les délais que le chirurgien estimera utile. Cette consultation précisera la procédure et une explantation pourra être proposée en fonction de chaque situation individuelle.

Nous vous informons qu’il est nécessaire de demander et de faire établir un devis détaillé tant pour les extractions que pour les réimplantations vous précisant en particulier les modalités de prise en charge de l'assurance maladie et de votre mutuelle si vous en avez une et le montant de votre reste à charge.

En cas de difficulté d’accès à un professionnel en région Île-de-France :
liste des établissements franciliens pouvant pratiquer les explantations